I love Efrei
image

juillet 2011

L’e-sport façon ilovebtb, c’est du sport ! La preuve en image

par Sly | 16h17 | samedi 2 juillet 2011 | IlovebtbIloveHalo v8 | Commentez !

Souvent débattue par les « experts » de l’e-sport, la notion d’effort physique et celle d'environnement matériel (le tennis sur console Wii est-il du sport?) qui feraient d’une pratique vidéoludique un sport ou non, est devenue au fil du temps un grand classique.

Cette approche de la question a surtout le mérite de laisser le sujet se scléroser sur le terrain idéologique tout en donnant l’impression que rien ne pourra avancer tant que ceci ne sera pas tranché.

Nos expériences de président de club nous ont évité de rentrer dans ce débat stérile car notre quotidien de l’e-sport était sans ambiguité sur sa nature.
Pour nous, l’e-sport est un sport car nous le vivons comme ça.

Ainsi, ilovebtb se devait de traiter l’e-sport dans toute sa dimension sportive : c’était autant une évidence pour nous qu’un étonnement de constater que cette manière de voir les choses était aussi peu répandu dans le milieu… à l’époque.
Une époque où la majorité appelait team ce que nous appelions déjà club, tout un symbole.

Au delà des mots et des postures, ilovebtb s’est appliqué à développer l’e-sport comme le sport aussi bien dans sa pratique (fairplay, teamwork, skills…), dans sa structure (équipes de clubs, fédération, licences…) que dans sa production (championnat à jours fixes, maillots, weekly updates…).

Et cette saison nous avons la preuve en image grâce à Elena Bauer, merci à elle.

Un exemple ?

Les premières images de sport que je me souvienne datent de 1982 (oui, c’est pas récent…), la France venait de perdre en demi-finale du mundial espagnol face à l’Allemagne… elle s’était fait remonter 2 buts dans les 20 dernières minutes pour se faire finalement éliminer aux tirs au but.
J’ai en tête l’image de Platini désappointé, errant sur le terrain, pendant que les Allemands dansaient autour de lui.
L’intensité du moment m’avait marqué. Le drame d’un côté, la joie de l’autre, avaient rendu l’instant unique de part le contraste en émotion réunis dans la promiscuité du petit écran.

Le KFR vs Xtr3m de ces dernières finales nous offrit le même scénario !
Amnezia dans les bras de Valentian pendant que de l’autre côté Talic se prend la tête. Bref, de la dramaturgie typiquement sportive au sortir d’une finale de rêve.
A ce moment précis où la photo est prise, les joueurs sont hors du temps, transportés par la joie d’un côté et la déception de l’autre.

D’autres exemples ?

L’analogie avec le vrai sport ne s’arrête pas là, jetez un coup d’oeil sur ce diaporama ! CQFD.
L’e-sport est un sport ! Et si on vous dit le contraire, on est soit trop vieux, soit trop con.

T’en veux encore plus ?

C’est en téléchargement et une sélection sur notre page Facebook.

© 2009-2010 U-lounge.net. Tous droits réservés.
Powered by U, wordpress & phpbb